Avec la réception des caennais, lanterne rouge de Proligue, nos joueurs avaient une belle occasion de ressortir immédiatement de la zone de relégation après y être revenus la semaine dernière en s’inclinant à Grenoble. Et du côté des bonnes nouvelles, on pouvait enregistrer les retours simultanés de nos demi-centres, Tom Robyns et Ondra Mika. 

 

Mais l’entame de match ne va pas être conforme aux espérance placées en ce match. Les normands démarrent tambour battant, et nos joueurs sont comme paralysés par l’enjeu. Fébriles en attaque, et apathiques en défense, nous allons très vite accuser un retard de cinq buts (4-9, 9ème minute). Rien ne parait fonctionner, les tirs manqués succèdent aux pertes de balles, et même aux jets de 7 mètres les échecs s’enchainent (nos deux premières tentatives sont encore manquées). Et comme le repli défensif laisse à désirer les caennais en profitent bien.

Mais le groupe strasbourgeois est solide et la réaction va arriver, tout le monde en est conscient! À partir du quart d’heure de jeu, nos joueurs vont se remettre sur les bons rails en défendant plus fort et en exploitant les montées de balle. Maxime Duchêne entre en jeu et réalise quelques parades qui vont permettre de réduire l’écart. Et c’est Tom Robyns qui inscrit le dernier but de la mi-temps, au buzzer, pour recoller à deux unités (18-20).

 

Après quelques minutes de rodage en seconde période, nos Bleus vont infliger un 5-0 aux visiteurs en s’appuyant sur les nombreuses parades de Maxime Duchêne. De l’autre côté du terrain, Tom Robyns est insaisissable et il va mener la révolte en inscrivant le but du +1 (24-23, 40ème).

À partir de ce moment là c’est un véritable mano à mano que vont se livrer les deux équipes. Elles vont prendre les commandes du match chacune leur tour, mais dans le money time c’est finalement Michele Skatar qui va inscrire les deux derniers buts de l’ESSAHB. Et comme derrière, Maxime Duchêne ferme la boutique, le match est plié. À 35 secondes du terme, Corneil bute encore une fois sur notre portier et nous tiendrons la balle jusqu’à la sirène pour nous imposer sur la plus petite des marges.

Comme dans le même temps, tous nos concurrents directs ont perdu, nous faisons un bond au classement, jusqu’à la 10ème place, avec seulement deux points d’avance sur la zone rouge toutefois.

 

Quels enseignements tirer de cette victoire? Elle met fin à une série de défaites, et nous permet de souffler un peu au classement. Mais dans le contenu et l’implication, nos garçons devront faire preuve de plus d’engagement pour pouvoir remporter d’autres points indispensables pour espérer se maintenir! Le déplacement à Massy vendredi prochain puis la réception de Chartres dans deux semaines paraissent très compliqués, mais nos joueurs nous ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de renverser des montagnes, alors pourquoi pas…

 

Crédit Photo : Martial Lithard

SLG