À la veille du déplacement à Nancy, nous avons posé quelques questions à notre nouvel ailier gauche : Yvan Gérard. 

 

ESSAHB : Vous avez réalisé deux bons matchs la semaine dernière, est-ce qu’on peut considérer que l’équipe est réellement lancée dans sa saison ?

 

Yvan Gérard : C’est vrai que les deux derniers matchs ont été bons, mais ce furent deux matchs très différents. Le premier, contre Besançon où nous avions une obligation de résultat pour continuer à bien figurer dans ce début de championnat où il est important de s’imposer à domicile. Nous étions remontés après le non match de la semaine passée et nous avons pu mettre de l’intensité dès le début du match et faire déjouer nos adversaires.

Le match contre Toulouse fut également intéressant car il nous a permis de nous confronter à une équipe d’un niveau supérieur et nous avons vu que nous sommes capables de tenir le choc pendant 45 minutes.

Pour définitivement lancer la saison il faut que nous arrivions à faire un match plein à l’extérieur et Nancy, qui est une des tops équipes de la Proligue sera parfaite pour se jauger. Nous nous devons maintenant d’exister pendant une heure lors de matchs à l’extérieur. Seulement après nous pourrons dire que la saison est lancée.

 

ESSAHB : Comment vous sentez-vous physiquement après avoir joué 3 matchs en 8 jours la semaine précédente ?

 

Yvan Gérard : Je pense qu’il n’y a pas de problème de ce côté-là. Nous avons effectivement beaucoup joué lors de la semaine précédente mais nous avons eu très peu de déplacements. Après avoir repris depuis plus de deux mois, il est parfois plus compliqué d’aller s’entrainer que de jouer des matchs qui comptent. La semaine dernière a été aménagée et le déplacement de ce vendredi n’est encore une fois pas très long. Physiquement nous serons donc prêts.

 

ESSAHB : Demain vous vous déplacez à Nancy (actuellement 8ème, à un point derrière vous), dans quelles dispositions abordez-vous ce rendez-vous ?

 

Yvan Gérard : Nous l’abordons avec l’envie de faire notre premier match plein à l’extérieur. Il nous a manqué 10 minutes à Cherbourg et pas mal de choses contre Sélestat. Nous avons vu que nous avions les capacités handballistiques pour embêter des équipes d’un niveau supérieur au nôtre, il faut maintenant arriver à reproduire ce genre de performance pour espérer quelque chose lors de matchs loin de nos bases.

 

 

ESSAHB : Tu as décidé de rejoindre l’Alsace l’été dernier, comment s’est passée ton intégration dans ta nouvelle région d’adoption?

 

Yvan Gérard : Je ne viens pas en terre inconnue, j’ai en effet effectué mon lycée au Pôle espoir de Strasbourg qui était au Lycée Kléber et de plus nous ne sommes, avec ma compagne , qu’à deux heures de nos familles. La ville est belle et mis à part le temps quelque peu maussade nous sommes heureux dans ce nouveau contexte.

L’équipe est top et de qualité, avec le travail que nous effectuons, la saison va forcément bien se passer.

J’espère d’ailleurs que le public répondra présent lors de notre prochain match aux Maltéries, Valence est une équipe en forme et nous aurons besoin de tout le monde pour espérer l’emporter.

 

Merci beaucoup Yvan de nous avoir accordé un peu de temps, et bon match pour demain! Et comme vous avez pu le lire, les joueurs vous attendent nombreux aux Malteries le 18 octobre pour la réception de Valence!