Quelques jours après la défaite à Massy, nos joueurs ont pu bénéficier de quatre jours de repos, et cela pourrait bien leur permettre d’aborder la seconde phase de ce championnat en bonne condition. À la suite de la défaite (24-21) à Massy, et avant la réception de Cesson, nous avons posé quelques questions à notre ailier droit, Lucien Auffret. 

Crédit Photo : Devoitine

ESSAHB : Pour la quatrième fois en championnat vous n’avez pas réussi à prendre des points à l’extérieur (à Massy), qu’est-ce qu’il vous manque pour franchir ce cap?

Lucien Auffret : Je pense que ce qu’il nous manque, c’est de la rigueur dans notre projet de jeu et de l’exigence à la finition.

ESSAHB : Les matchs à domicile deviennent donc des matchs couperets, alors comment vous abordez celui contre Cesson qui descend de Lidl Starligue et qui va vouloir vite y remonter?

Lucien Auffret : On va l’aborder comme tous les autres matchs c’est-à-dire un match que l’on doit gagner tout en continuant de maîtriser et de travailler notre jeu.

ESSAHB : Penses-tu que votre victoire là bas, en coupe de la Ligue, trotte encore dans leurs têtes?

Lucien Auffret : Oui c’est possible, mais après là c’est le championnat donc un contexte different. À nous de l’aborder comme n’importe quel autre match de championnat.

ESSAHB : À titre personnel maintenant, comment juges-tu ton début de saison?

Lucien Auffret : Mon début de saison est en demi-teinte, j’alterne le bon et le moins bon au tir. Je travaille pour trouver de la

régularité pour pouvoir aider au mieux le collectif. Mais je suis confiant pour la suite de la saison!

ESSAHB : Comment te sens-tu dans ton nouveau club, toi qui est passé de la ligue de Champions à Nantes à la lutte pour le maintien en Proligue aux Malteries?

Lucien Auffret : C’est un nouveau défi pour moi, l’année derniere j’ai pris de l’expérience sur le terrain et appris avec les plus grands au quotidien à l’entrainement. Cette année je suis responsabilisé et c’est ce que je recherche dans le handball de haut niveau.
Je me sens très bien dans ce club plein d’ambitions où tout est à construire.

ESSAHB : Denis vous a laissé quelques jours après le match de Massy pour recharger les batteries, quel a été ton programme? Tu as pu découvrir un peu plus Strasbourg et l’Alsace?

Lucien Auffret : Je suis allé à Sarrebourg voir un ami à moi qui joue là bas. Cela m’a permis d’avoir un avant gout de l’ambiance qui nous attend en coupe de France et surtout de me reposer.
Oui je découvre tranquillement même si les jours de repos j’en profite plus pour travailler mes cours ou me reposer car la saison va être rude!

Merci à toi Lucien, bon courage pour cette nouvelle semaine de travail et le sprint jusqu’à la trêve hivernale! Nous comptons sur toute l’équipe pour passer les fêtes au chaud!