On avait laissé les joueurs de Bruno Boesch sur une série de 4 matchs sans défaites, et une dernière sortie à domicile très réussie face à un cador du championnat, Saran (relégué de Lidl Starligue). Eh bien, les 6 semaines de trêve n’ont pas altéré leur soif de victoire, puisqu’ils ont remis le couvert hier soir face à Créteil, lui aussi descendu de l’échelon supérieur, et club historique du handball français!

Replaçons un peu le contexte : l’ESSAHB, onzième au classement avant le match reçoit Créteil qui pointe lui à la troisième place pour la reprise du championnat. Les cristoliens déplorent quelques absences (les frères Ferrandier et Rodrigues notamment) et côté strasbourgeois/schilikois, seul Arthur Villen manque à l’appel.

Dès le coup d’envoi du match, on sent que les deux équipes ne vont pas céder un pouce de terrain à leur adversaire, et les défenses se font très rugueuses. Les portiers se mettent au diapason et Mickaël Robin (strasbourgeois d’origine) tout comme Zlatko Daskaloski écoeurent les tireurs.

Personne ne parvient à prendre plus de deux buts d’avance, et c’est très logiquement que les deux équipes arrivent dos à dos à la pause (10-10).

 

Au retour des vestiaires, les joueurs de Pierre Montorier reviennent avec de nouvelles intentions et s’engagent plus franchement en attaque, ce qui a pour conséquence de les amener à prendre trois longueurs d’avance à la 42ème minute.

Mais comme chacun sait, les Bleus ne lâchent jamais leur affaire, et ils parviennent assez vite à recoller au score. 19-19 à la 49ème sur une contre-attaque de Greg Martin! Et les dix dernières minutes seront une véritable guerre des tranchées, puisque seulement 5 buts seront inscrits dans ce laps de temps. Et fort heureusement ce sont nos joueurs qui parviendront à mieux négocier les derniers ballons, notamment sur un beau mouvement collectif qui amène Lucas Lefèbvre seul à 6 mètres et qui crucifie une dernière fois Mickaël Robin et donne la victoire à son équipe sur le score de 22 à 21!!!

 

Grâce à cette victoire de prestige, nos joueurs ont encore fait un pas de plus vers le maintien. Mais ces points bonus glanés face à une grosse cylindrée ne seront vraiment bénéfiques que si l’on parvient à dominer le Cavigal de Nice, l’un de nos concurrents directs au maintien, vendredi prochain à 20:30 aux Malteries. On vous y attend donc très nombreux pour pousser les joueurs dans ce match déjà capital!

 

Crédit photos : Martial Lithard