Ce match devait être celui du maintien, une belle fête avec notre public venu très nombreux garnir les tribunes des Malteries. Il n’en a rien été. 

L’avant dernier match de ce championnat de Proligue, et le dernier à domicile pour l’ESSAHB avait tout pour être réussi. Nos joueurs étaient sur une belle dynamique après la victoire à la maison contre Cherbourg puis le match nul concédé à Limoges de manière litigieuse pour les locaux. Et la réception de Saint-Marcel Vernon, avant dernier avant ce match, aurait dû permettre à nos joueurs d’assurer un maintien tout en maîtrise.

Mais dès l’entame de match la tension était palpable et jamais les Bleus n’ont réussi à trouver leur rythme, l’impact défensif, la volonté de se rebeller. Les visiteurs normands ont alors pris ce qu’ils avaient à prendre, le portier argentin Fernando Garcia a fait des misères à nos tireurs en stoppant pas moins de 19 tentatives, et les maîtres à jouer de Benjamin Pavoni ont pris le temps en attaque de crucifier nos espoirs de maintien.

Toujours derrière au score, la troupe de Bruno Boesch a parue incapable de surmonter ces obstacles pour aller chercher ne serait-ce qu’un petit point, synonyme de maintien. Un match crucial complètement raté mais qui n’hypothèque pourtant pas les chances de maintien du club!

En effet, tous nos poursuivants ont également perdu et nous conservons notre 10ème place. Mais pour ne pas être relégué lors de l’ultime journée, il nous faudra encore un petit point. En cas de match nul (ou mieux, de victoire), l’ESSAHB jouera encore en Proligue la saison prochaine! Si nous sommes défaits par Nancy, il faudra alors compter sur une défaillance de tous nos poursuivants, et ça, difficile pour nous de s’y résoudre!

Alors vendredi à Nancy nous serons tous prêts au combat et nous devrons faire front tous ensemble pour le maintien du club!