Pour ce dernier match de 2018, nos joueurs peuvent nourrir quelques regrets après avoir dominé les débats une bonne partie de la rencontre. Malgré tout il est de bon ton de positiver, puisque la série de matchs sans défaites monte à quatre unités pour le collectif bas rhinois!

 

Ce sont les normands qui frappent les premiers en prenant un avantage de deux unités (3-1; 4ème). Mais l’ESSAHB ne s’en laisse pas conter et va prendre les devants après un énième score de parité à la pause (15-15). Maxime Duchêne confirme : « Le match était plutôt serré au début puis on a réussi à faire un petit écart en deuxième qu’on n’a pas réussi à conserver. »

Car, malheureusement après avoir eu plusieurs balles de +4 au cours de la deuxième période, les bleus vont lâcher prise et laisser les caennais repasser devant à deux minutes du coup de sifflet final! Le portier alsacien l’explique : « C’était difficile car ils avaient changé leur façon de jouer et on a eu beaucoup de mal à s’adapter. De plus ils ont eu le soutien de leur public qui les a transcendés et leur a donné un regain de forme. »

Mais nos joueurs ne vont rien lâcher, et après une parade déterminante de « Duch » : « On a gardé la tête froide et joué notre jeu. Sur une attaque placée on a trouvé la solution et mis le but de l’égalisation, par Tom. » Malheureusement la dernière possession de balle en faveur des strasbourgeois ne donnera rien et les deux équipes se quittent sur un match nul frustrant.

Comme après chaque match nul, la fameuse question revient, un point de gagné ou un point de perdu? Maxime nous répond : « C’est difficile à dire. Au vu du match c’est un point de perdu. On était devant presque tout le match et on se fait rejoindre à la fin c’est un peu frustrant. D’un autre côté tous nos concurrents ont perdu, on récupère donc un point. »  Une réponse de normand qui colle bien à la situation d’hier soir!

Nous atteignons donc la trêve hors de la zone de relégation, et sur une dynamique de quatre matchs consécutifs sans défaites. L’année 2019 s’annonce palpitante, notamment aux malteries ou nous recevrons 4 de nos concurrents directs au maintien (Caen, Cherbourg, Vernon et Nice)! Alors maintenant place au repos pour les joueurs avant d’aborder une préparation hivernale, en janvier, qui sera déterminante pour lutter 13 matchs dans l’objectif du maintien!!!

 

Rendez-vous en 2019 aux malteries et ailleurs pour soutenir nos Bleus! En attendant passez de joyeuses fêtes de fin d’année!

 

Crédit photos : Martial Lithard