Pour la première fois de la saison, nos joueurs ont obtenu une victoire avec plus de deux buts d’écart! Et cela n’a clairement pas été le fruit du hasard.

 

Dès l’entame de match les deux équipes se rendent coup pour coup et il faudra attendre le réveil de Zlatko Daskaloski dans son but pour pouvoir prendre la tête. À la treizième minute, le score passe à 8-7, et jamais plus Cherbourg ne parviendra à recoller. Sous les coups de boutoir de Michele Skatar et Arthur Muller, et grâce à l’intenable Andréa Parisini (11 buts hier soir) le score enfle et nous virons en tête à la pause (16-11).

La deuxième mi-temps ne verra pas de changement de scénario. Solides défensivement, nos Bleus musellent à la perfection l’attaque normande, et Zlatko ferme son but quand il le faut. Les rotations continuent à s’effectuer et chaque joueur apporte son écot. Joffrey Bonnemberger parvient à inscrire quelques buts venus de nulle part, et scelle le résultat en inscrivant un but totalement dingue depuis le côté droit, à 9 mètres, arrêté, et sans possibilité de faire une passe supplémentaire à cause du jeu
passif. Il va décocher une fléchette dont il a le secret, et Sven Horvat n’y verra que du feu. Cela précipitera sa sortie du terrain, l’ancien gardien sarrebourgeois (copieusement soutenu par une colonie de supporters mosellans) décidant de jeter l’éponge à 10 minutes du terme. Le match est déjà plié : 29 à 20!

Les dix dernières minutes ne seront que gestion, rotations et plaisir. L’ESSAHB ne va pas jouer avec le palpitant de ses supporters, et pour une fois, on ne va pas bouder notre plaisir!

Cette victoire nous permet de remonter à la dixième place, mais l’écart avec la zone de relégation reste inchangé (2 p

oints). Saint Marcel- Vernon ayant battu Grenoble. Nous sommes désormais à la

 

lutte avec le SMV, Nice et Grenoble pour éviter cette fameuse avant dernière place. La dernière étant officiellement dévolue aux caennais.

Vous comprendrez donc facilement que la réception du SMV, dans trois semaines peut être qualifié de finale pour le maintien. Alors prenez date, et réservez votre soirée du 26 avril. Toutes les forces vives seront nécessaires pour renverser cette autre équipe normande!!!

 

Crédit Photo : Martial Lithard

SLG