En déplacement dans l’Isère, nos joueurs se retrouvaient confrontés à Grenoble, promu également en Proligue la saison dernière. Deux équipes qui se connaissent donc très bien, et qui avaient livré un combat acharné lors de la phase aller pour s’octroyer les deux points de la victoire. Au final la balance avait, à l’époque penché vers le camp alsacien!

Mais vendredi soir les cartes étaient rebattues, et l’ESSAHB toujours privée de ses deux demi-centre (Robyns et Mika) ainsi que du jeune ailier gauche Jimmy Portes, faisait office d’outsider. Malgré ces défections, le début de match sera plutôt bien maîtrisé puisque nos joueurs vont faire fructifier leur supériorités numériques ainsi que les pertes de balles des locaux, et l’écart va monter à 6 buts en notre faveur à la 24ème minute (7-13). Malheureusement quelques approximations vont permettre aux grenoblois de recoller légèrement à la pause (10-14).

 

Et dès la reprise les rouges et blancs vont recoller au score. En effet en bouclant un 5-1 en 4 minutes, ils reviennent déjà à hauteur. Mais nos joueurs encore une fois ne lâcheront rien et vont faire le forcing pour reprendre leurs aises (21-18 à la 43ème minute). On pense alors que la victoire va choisir son camp mais c’est sans compter un trou noir absolu où un festival de pertes de balles s’accompagne de tirs ratés, et Grenoble va passer un 6-0 qui va s’avérer décisif. Jamais nous ne parviendrons à revenir, et cette défaite (29-26) va nous faire glisser à la treizième place.

 

Un revers qui peut laisser beaucoup de regrets au vu de la physionomie du match. Et qui va peut être laisser encore plus de traces dans un effectif strasbourgeois/schilikois déjà amoindri, car Kévin Muller va sortir sur blessure au genou peu de temps avant le money time.

La réception de Caen vendredi prochain à 20h30 aux Malteries s’annonce déjà comme un choc capital dans notre course au maintien. La victoire sera impérative à domicile face à la lanterne rouge du championnat, sans quoi nous devrons batailler encore plus face aux cadors de la division tout en espérant des résultats favorables sur les autres terrains. Aujourd’hui nous avons encore notre destin en main. À nous de le saisir!!!

 

Crédit photo : Martial Lithard

SLG