Cette fin d’année 2018 ne ressemble à aucune autre.

Alors que le mois de décembre est toujours synonyme d’animations, de lumières et de préparatifs de fêtes de fin d’année, en famille ou/et entre amis, l’actualité de ces derniers jours nous gâche ces moments si importants.

La fusillade de mardi soir qui endeuille l’Eurométropole, mais aussi les week-end compliqués et trop souvent violents que nous vivons avec les manifestations diverses sur toute la France ternissent cette période de l’année, qui devrait pourtant se dérouler sous le signe de la fraternité, de la paix et du bonheur de vivre ensemble.

L’ESSAHB est touchée de plein fouet par ces évènements ; que ce soit de la difficulté pour rejoindre des salles de sports les week-end, ou l’annulation des entrainements (et fêtes de Noël) de ces derniers jours, nous devons faire face et parer aux situations.

Je remercie les encadrants et bénévoles qui sont intervenus chaque week-end et ces jours pour passer les messages et faire en sorte que tant bien que mal, notre association puisse encore vous servir. Je remercie aussi les parents pour leurs investissements et dévouements pour trouver des solutions et permettre à nos jeunes de continuer à pratiquer dans les meilleures conditions possibles le sport qu’ils adorent.

Notre club se doit de s’associer au deuil des familles qui ont perdu un de leur proche et avoir une pensée bienveillante pour les blessés, leurs familles et toutes les personnes qui ont été victimes collatérales de ce drame. Notre équipe senior évoluant en Proligue portera vendredi soir à Caen un brassard noir.

Montrons aussi à tout le monde que la violence, la haine de son voisin, ne sont pas la solution. Mettons en avant les valeurs de notre sport, de notre club, et prouvons que le vivre ensemble n’est de loin pas une image du passé. C’est aussi une manière de combattre les extrêmes.

L’ensemble des dirigeants de l’ESSAHB et de la SEHB vous souhaite de passer de bonnes fêtes de fin d’année.

Sébastien Bender, Président